Archives de catégorie : Journées d’étude

Journée d’étude « Inaudibilité et résistances » – 20 janvier 2020

Le laboratoire junior organise sa deuxième journée d’étude le lundi 20 janvier 2020 à l’ENS de Lyon (amphi Descartes), de 10h à 17h30. Cette journée portera sur l’inaudibilité et sur les résistances possibles à ce phénomène. Venez nombreux.ses !

PROGRAMME :

10h-10h15 : accueil des participant.e.s 

10h15-10h30 : introduction par les membres du laboratoire junior

10h30-12h30 : “Faire entendre les inaudibles : enjeux éthiques, politiques et méthodologiques

Sam Racheboeuf (Université de Grenoble Alpes) : “Restituer les paroles infâmes. Le discours de l’absent dans l’historiographie contemporaine française”

Bahar Majdzadeh (Université Paris 1) : “Cartographie d’une mémoire exilée en Iran : les militants politiques des années 1980”

Delphine Frasch (ENS de Lyon) : “EP Thompson : l’historien comme médiateur”

12h30-14h : déjeuner

14h-15h30 : “Normes discursives hégémoniques et contre-narrations

Merete Stistrup Jensen (Université Lumière Lyon 2) : “La question du genre dans quelques manifestes littéraires et essais poétiques du xxème siècle”

Élise Huchet (Université de Paris) : “Assujettissements ou subjectivations narratives : comment subvertir les normes du récit de soi ? Le cas des autobiographies féministes”

15h30-16h : pause café

16h-17h30 : “Démocratie narrative et problèmes de la représentation

Pauline Julien (Université Paris Nanterre) : “Représenter les sujets collectifs : les ambivalences du registre identitaire”

Bénédicte Madelin (Ex-professionnelle de la politique de la ville, membre de la Coordination Pas sans Nous) : “Est-on prêt à entendre la parole des habitants des quartiers populaires ?”

Retour sur la demi-journée d’étude « Collecter des témoignages »

La première demi-journée d’étude organisée par le laboratoire junior s’est bien déroulée le 5 décembre dernier. Nous remercions vivement les intervenant.e.s, celles et ceux qui nous ont prêté main forte pour l’organisation ainsi que la vingtaine de personnes qui étaient présentes !

Afin de pouvoir faire profiter d’autres personnes intéressées des interventions de grande qualité d’Éléonore Devevey, Boris Gobille et Alice Leroy, nous avons enregistré leurs contributions.

Voici donc des liens vers les enregistrements de leurs interventions :

Éléonore Devevey, « L’anthropologue comme témoin ? Manières et raisons d’écrire en « Terre humaine » à l’heure des indépendances », cliquez ici

Entretien mené par Alice Feyeux, Delphine Frasch et Élise Huchet avec Boris Gobille autour de l’ouvrage Mai 68 par celles et ceux qui l’ont vécu, cliquez ici

Alice Leroy, « Prendre voix : les dispositifs d’enregistrement de la parole dans le cinéma documentaire », cliquez ici

Nous n’avons pas pu conserver de trace sonore de tous les extraits montrés par Alice Leroy, mais les voici :

6:30-9:50 : extrait de Housing Problems 
14:25-16:12 : essais Nagra sur le tournage de Chronique d’un été 
30:34-30:38 : [extrait coupé au montage de Fengming de Wang Bing]
33:50-36:50 : extrait de Numéro Zéro de Jean Eustache
40:03-40:07 : [extrait coupé au montage de Voir ce que devient l’ombre, de Matthieu Chatelier]

Et voici la liste complète des films cités dans son intervention :

Housing Problems, de Edgar Anstey et Arthur Elton (1935)
Chronique d’un été, d’Edgar Morin et Jean Rouch (1961)
À bientôt j’espère, de Chris Marker et Mario Marret (1968)
La charnière (son seul – 1968 : l’enregistrement audio de l’échange entre les ouvriers de la Rhodiacéta et les cinéastes qui suit la projection d’À bientôt j’espère)
Classe de lutte (1968 : la réponse des ouvriers qui se saisissent eux-mêmes des outils de réalisation)
Shoah, de Claude Lanzmann (1985)
S.21, la machine de mort khmère rouge, de Rithy Panh (2002)
Fengming, chronique d’une femme chinoise, de Wang Bing (2007. À voir avec la fiction que Wang Bing a tournée en miroir du documentaire : Le Fossé)
Numéro Zéro, de Jean Eustache (1971)
Voir ce que devient l’ombre, de Matthieu Chatelier (2010, un portrait des artistes Cécile Reims et Fred Deux)
El Sicario, room 164, de Gianfranco Rosi (2010)
Z32, d’Avi Mograbi (2008)